Download 7 Evaluation Controle Interne.pdf PDF

Title7 Evaluation Controle Interne.pdf
TagsRisk Internal Control Sampling (Statistics) Confidence Interval Margin Of Error
File Size555.6 KB
Total Pages57
Table of Contents
                            PW_PRIVE_REVUE eval Contrôle interne Intro
1 Fiche Controle interne charges immobilieres
2 CI CYCLE IMMO FI
3 Fiche Controle interne Stocks
4 CI CYCLE CLIENTS
5 Fiche Controle interne autres creances
6 CI TRESORERIE
7 Fiche Controle interne KP
8 Fiche Controle interne RSK
9 CI CYCLE dettes financieres
10 CI CYCLE ACHATS FOURNISSEURS
11 Fiche Controle interne Dettes fiscales
12 CI CYCLE SOCIAL
                        
Document Text Contents
Page 1

GUIDE D'AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER    
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Evaluation
du contrôle interne

 
 
 
 

Secteur privé 

  Rapport Définitif – 4 Juillet 2009

Page 2

EVALUATION DU CONTRÔLE INTERNE ‐ SECTEUR PRIVÉ   
RAPPORT DÉFINITIF –  4 JUILLET 2009   

2

évaluation  du  contrôle  interne  constitue  une  étape  fondamentale  dans  la  démarche 

d’audit. Elle permet d’évaluer l’organisation comptable et financière, d’en déterminer les 

forces et les faiblesses et d’orienter en conséquence le programme de contrôle.  

Le programme de  travail – Evaluation du contrôle  interne proposé dans  le guide d’audit est un 

outil pour assister l’auditeur dans sa démarche méthodologique. Il propose une méthodologie et 

un  ensemble  d’outils  (questionnaire  des  séparations  des  fonctions,  questionnaires  par  cycle, 

méthode d’évaluation des risques …). 











Le guide d’audit propose une démarche méthodologique en trois étapes.

ETAPE 1 – PRISE DE CONNAISSANCE GÉNÉRALE DU CONTRÔLE INTERNE 
 
 
Les objectifs des travaux sont les suivants :  

 Comprendre l’organisation comptable et financière de l’entité auditée  
Il s’agira pour  l’auditeur de collecter  l’ensemble des  informations documentaires sur  le 
dispositif de contrôle interne : 

 Guide de procédures, 

 Cartographie des processus – activités – acteurs, 

 Cartographie des risques – méthode d’évaluation, 

 Plan d’actions, 

 Liste  des  acteurs  du  dispositif :  référent  contrôle  interne,  audit  interne,  comité 
d’audit, 

 Tableau de bord du contrôle interne. 

 Procéder à des tests de conformité  
Pour s’assurer de sa compréhension des procédures, l’auditeur procèdera à des : 

 Tests de cheminement : retracer phase après phase une procédure, 

 Tests spécifiques : sélection sur certaines activités ou par rapport à certains acteurs, 

 Restitutions aux acteurs de l’entité de sa compréhension de la procédure. 

 
   

L

METHODOLOGIE

Page 28

Client : _________________________________________ Code client : ______________ Contrôlé par : _____________



Exercice : _______________ Fait par : ____________ Le : ______________________ Le : _____________________




EVALUATION DU CONTRÔLE INTERNE ‐ SECTEUR PRIVÉ   
RAPPORT DÉFINITIF – 4 JUILLET 2009 



CI – BG
PROG

5

  FAIT  NON FAIT  NA
i
  OBSERVATIONS 

 

 Ces  limites  de  crédit  sont‐elles  indiquées  sur  les 
comptes clients ? 

  

 Les  commandes  clients  sont‐elles  approuvées  par  le 
service  « surveillance  des  crédits »  avant  d’être 
exécutées ? 

  

 Le  responsable  du  service  (surveillance  des  crédits » 
est‐il promptement avisé des impayés ? 

  

N.B : UNE ATTENTION PARTICULIÈRE DEVRA ÊTRE APPORTÉE À CET OBJECTIF DANS LES SOCIÉTÉS QUI TRAITENT AVEC UN NOMBRE LIMITÉ 
DE CLIENTS : LA DÉFAILLANCE DE L’UN D’ENTRE EUX POURRAIT EN EFFET REMETTRE EN QUESTION LA CONTINUITÉ D’EXPLOITATION DE LA 
SOCIÉTÉ.

LE RECOUVREMENT         

 Envoie‐t‐on des relevés mensuels à tous les clients ?    

 Ces  relevés  sont‐ils  tous  envoyés  directement  aux 
clients (et non pas confiés aux représentants, etc …) ? 

  

 Les  paiements  reçus  sont‐ils  rapprochés  des  factures 
(par exemple par lettrage régulier des comptes clients, 
etc …) ?

  

 La  société  prépare‐t‐elle  une  balance  par  ancienneté 
de créances : 

  

o régulièrement ?    

o en fonction des dates d’échéance (et non pas 
des dates de factures) ? 

  

 Cette  balance  est‐elle  régulièrement  soumise  à  un 
responsable,  en  même  temps  que  les  informations 
concernant les impayés, et les dépassements de limites 
de crédit ? 

  

 Cette  balance  sert‐elle  de  base  à  une  procédure  de 
relance systématique ? 

  

 Cette procédure de relance est‐elle suivie d’une remise 
régulière au contentieux des créances douteuses ? 

  

FIABILITÉ DU SYSTÈME DE COMPTABILISATION         

 Tient‐on des comptes individuels clients ?    

 Tient‐on  un  compte  collectif  clients,  mouvementé 
indépendamment des comptes individuels ? 

  

 Etablit‐on des balances clients mensuelles ?    

 Le  solde  du  compte  collectif  est‐il  rapproché 
mensuellement avec : 

  

o le total des comptes individuels ?    

o le total de la balance par ancienneté de 
créances (voir E.3) ?

  

Page 29

Client : _________________________________________ Code client : ______________ Contrôlé par : _____________



Exercice : _______________ Fait par : ____________ Le : ______________________ Le : _____________________




EVALUATION DU CONTRÔLE INTERNE ‐ SECTEUR PRIVÉ   
RAPPORT DÉFINITIF – 4 JUILLET 2009 



CI – BG
PROG

6

  FAIT  NON FAIT  NA
i
  OBSERVATIONS 

 

 Les balances  sont‐elles vérifiées à  intervalles  réguliers 
par un responsable indépendant ?

  

 La  politique  d’établissement  des  provisions  pour 
créances douteuses est‐elle : 

  

o clairement définie ?    

o suffisamment prudente (c’est‐à‐dire pas basée 
sur le seul critère de déductibilité fiscale ?

  

 Les  employés  chargés  des  comptes  clients  doivent‐ils 
s’assurer  que  les  pièces  comptables  sont  approuvées 
avant de les comptabiliser ? 



  

Page 56

Client : _________________________________________ Code client : ______________ Contrôlé par : _____________



Exercice : _______________ Fait par : ____________ Le : ______________________ Le : _____________________




EVALUATION DU CONTRÔLE INTERNE ‐ SECTEUR PRIVÉ   
RAPPORT DÉFINITIF – 4 JUILLET 2009 



CI-DL
PROG

4

ANNEXE A

GRILLE DE SEPARATION DE FONCTIONS




GRILLE DE SEPARATION DE FONCIONS PAIE-PERSONNEL

CYCLE:



Dossier:



N° FONCTIONS OU ACTIVITES PERSONNEL CONCERNE

1. Approbation des entrées ou sorties de personnel


2. Détermination des niveaux de rémunérations



3. Autorisation des primes

4. Approbation des heures travaillées

5. Préparation de la paie

6. Vérification des calculs

7. Approbation finale de la paie après sa préparation

8. Préparation des enveloppes de paie

9. Distribution des enveloppes

10. Signature des chèques de salaire

11.
Rapprochement de banque du compte bancaire réservé
aux salaires

12. Centralisation de la paie

13. Détention des dossiers individuels du personnel

14.
Comparaison périodique du journal de paie avec les
dossiers individuels

15. Autorisation d’acomptes ou avances.





CONCLUSIONS:

Page 57

Client : _________________________________________ Code client : ______________ Contrôlé par : _____________



Exercice : _______________ Fait par : ____________ Le : ______________________ Le : _____________________




EVALUATION DU CONTRÔLE INTERNE ‐ SECTEUR PRIVÉ   
RAPPORT DÉFINITIF – 4 JUILLET 2009 



CI-DL
PROG

5

ANNEXE B

MODELE DE MISE EN FORME



QUESTIONNAIRE DE CONTROLE INTERNE



OBJECTIFS DES CONTROLES



3 – GESTION SOCIALE





OBJECTIFS RECHERCHES



A S’assurer que les séparations de fonctions sont suffisantes.



B S’assurer que les personnes figurant sur le journal de paie ont bien droit à leur rémunération



C S’assurer que :

a) la paie est établie correctement



b) le paiement s’effectue avec la sécurité nécessaire



c) l’enregistrement comptable est fiable



d) les dispositions légales sont respectées.









Etablissement et mise à jour :





Supervision :



Etabli par _____________________le _______________



Mis à jour par __________________le_______________



Mis à jour par __________________le_______________



Mis à jour par __________________le_______________



par ____________le___________



par ____________le___________



par ____________le___________



par ____________le___________









i
NA = Non Applicable

Similer Documents